Déclaration de l’OCI sur le point (39) de l’ordre du jour « Nécessité de mettre fin à l’embargo économique, commercial et financier imposé par les Etats-Unis d’Amérique à Cuba ».

Déclaration de l’OCI sur le point (39) de l’ordre du jour « Nécessité de mettre fin à l’embargo économique, commercial et financier imposé par les Etats-Unis d’Amérique à Cuba ».

Monsieur le Président,

J’ai l’honneur de prononcer cette déclaration au nom des membres de l’Organisation de la Coopération Islamique (OCI) sur la résolution intitulée « Nécessité de mettre fin à l’embargo économique, commercial et financier imposé par les États-Unis d’Amérique à Cuba ».

L’embargo économique, commercial et financier contre Cuba a non seulement affecté le secteur commercial et les activités économiques nationales de Cuba, mais a également eu des conséquences humanitaires désastreuses sur les populations cubaines.

Entre avril et décembre 2020, le blocus a causé plus de 3,5 milliards de dollars de pertes pour Cuba, ce qui, ajouté aux dommages de la période précédente, représente un total de plus de 9,1 milliards de dollars, d’avril 2019 à décembre 2020.

En outre, les succès engrangés par Cuba pour freiner la propagation de la pandémie de la Covid-19, ainsi que le développement d’un vaccin, risquent d’être remis en cause. L’embargo a un impact considérable sur le système de santé national. Cela se traduit par la pénurie de produits de premières nécessités, ainsi que par les difficultés de l’industrie nationale à acheter les materiaux nécessaires à la conservation des aliments, à la production de médicaments et autres. 

La situation générale reste une source de profonde préoccupation.

M. le Président,

Nous nous efforçons de travailler pour l’humanité et pour le bien-être de nos peuples. Nos dirigeants, ici à l’ONU, se sont mis d’accord sur les objectifs de développement durable et se sont engagés à répondre aux aspirations de la communauté mondiale afin que « personne ne soit laissé pour compte ». L’embargo contre Cuba représente un obstacle pour son peuple dans la réalisation des objectifs de développement durable et va à l’encontre de notre engagement à atteindre l’Agenda 2030.

L’OCI se joint donc à l’appel de la majorité écrasante pour mettre fin à l’embargo contre Cuba.

Les États membres de l’OCI soutiennent le projet de résolution A/75/L.97 intitulé  » Nécessité de mettre fin à l’embargo économique, commercial et financier imposé par les États-Unis d’Amérique à Cuba « , et appellent les autres membres à voter en sa faveur, comme ils l’ont fait les années précédentes.

Je vous remercie, Monsieur le Président.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *