Déclaration commune de 10 membres du Conseil de Sécurité des Nations Unies sur leur initiative conjointe de lutte contre les risques de sécurité liés au climat

Déclaration commune de 10 membres du Conseil de Sécurité des Nations Unies sur leur initiative conjointe de lutte contre les risques de sécurité liés au climat

Les représentants permanents de dix États membres du Conseil de Sécurité :(Belgique, République dominicaine, Estonie, France, Allemagne, Niger, Tunisie, Saint-Vincent-et-les Grenadines, Royaume-Uni, Vietnam) ont rencontré aujourd’hui, le Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres, dans un format virtuel, pour discuter de la manière de mieux intégrer les risques liés à la sécurité climatique dans l’évaluation globale et la prise de décisions du Conseil de Sécurité.

Les impacts du changement climatique affectent – et affecteront de plus en plus – les populations du monde entier. Dans des cas spécifiques, cela peut entraîner une insécurité alimentaire et hydrique, des déplacements à grande échelle, en particulier chez les femmes et les enfants, et des tensions sociales qui peuvent potentiellement exacerber, prolonger ou contribuer au risque de futurs conflits et d’instabilité. Les effets du changement climatique constituent donc un risque majeur pour la paix et la stabilité mondiales.

Le Conseil de Sécurité a discuté de la question à plusieurs reprises depuis 2007 et a exprimé sa préoccupation en 2011 que les impacts du changement climatique puissent aggraver les menaces existantes à la paix et à la sécurité internationales et a souligné l’importance de l’analyse des conflits et des informations contextuelles.

Aujourd’hui, les dix membres du Conseil de Sécurité ont souligné la nécessité d’améliorer la base d’informations du Conseil de Sécurité afin de permettre au Conseil de Sécurité de mieux évaluer les incidences des changements climatiques sur la sécurité et de soutenir les mesures de prévention des conflits pertinents. Les dix membres du Conseil de Sécurité ont également annoncé leur intention de convoquer un débat de haut niveau sur ce sujet dans un proche avenir.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *