Présidence de l’Assemblée générale, Conseil de sécurité, ECOSOC : les résultats des élections à l’ONU

Présidence de l’Assemblée générale, Conseil de sécurité, ECOSOC : les résultats des élections à l’ONU

Les Etats membres de l’ONU ont élu mercredi la Turquie à la Président de la 75e session de l’Assemblée générale ainsi que 18 Etats au Conseil économique et social. Quatre des cinq sièges de membres non-permanents du Conseil de sécurité ont été pourvus et deux Etats africains sont encore en lice pour briguer la cinquième place disponible.

La Turquie présidera la 75e session de l’Assemblée générale

Cette année, la présidence de l’Assemblée générale des Nations Unies revient à la Turquie, membre du groupe d’Europe occidentale et des autres Etats. Seul candidat du groupe, la Turquie a recueilli les voix de 178 Etats de l’Assemblée générale sur les 189 exprimés.

Le diplomate turque Volkan Bozkir, qui fut Ministre chargé des relations avec l’Union européenne, présidera la 75e session de l’Assemblée générale qui débutera formellement le 15 septembre 2020 pour une durée d’un an.

C’est la première fois qu’Ankara présidera l’organe onusien où sont représentés tous les Etats membres de l’organisation.

Conseil de sécurité : l’Inde, l’Irlande, le Mexique et la Norvège élus, second tour pour départager Djibouti et le Kenya

Cinq sièges de membres non-permanents du Conseil de sécurité des Nations Unies étaient à pourvoir pour les années 2021 et 2022. L’Inde, l’Irlande, le Mexique et la Norvège ont été élus au premier tour de scrutin, ces quatre pays ayant chacun remporté une majorité des deux-tiers (128 voix) des membres de l’Assemblée générale des Nations Unies.

Le Mexique était le seul candidat du groupe des Etats d’Amérique latine et des Caraïbes. Mexico a remporté les voix de 187 Etats membres de l’Assemblée générale sur les 192 exprimés. Comme le montre cette vidéo, les gestes barrières contre le coronavirus ont été respectés lors du vote qui a eu lieu dans la salle de l’Assemblée générale au siège de l’ONU à New York.

Dans le groupe des Etats d’Asie Pacifique, l’Inde a remporté le seul siège disponible. Unique candidat de son groupe, New Delhi a été élu au premier tour avec 182 voix sur les 193 exprimés.

Le Canada, l’Irlande et la Norvège étaient les trois pays candidats aux deux sièges réservés aux membres du groupe d’Europe occidentale et des autres Etats. La Norvège a recueilli 130 voix et l’Irlande 128 voix sur les 192 exprimés et obtiennent les deux sièges disponibles.

Troisième candidat du groupe, le Canada a recueilli 108 votes en dessous de la majorité des deux-tiers (128 voix) requise.

Dans le groupe des Etats d’Afrique, Djibouti et le Kenya se disputaient l’unique siège disponible. La dernière place de membre non-permanent du Conseil de sécurité fera l’objet d’un second vote jeudi pour départager Djibouti et Nairobi, aucun des deux Etats africains n’ayant réussi à obtenir la majorité des 128 voix requises.

Les cinq Etats qui auront été élus cette année comme membres non-permanents du Conseil de sécurité commenceront leur mandat de deux ans à partir du 1er janvier 2021.

Ce sera le huitième mandat de l’Inde au sein du Conseil de sécurité. New Dehli a fait partie de l’instance chargée des questions de paix et de sécurité internationale en 1950–1951, 1967–1968, 1972–1973, 1977–1978, 1984–1985, 1991–1992 et 2011–2012. Le Mexique et la Norvège entreront au Conseil de sécurité pour la cinquième fois de leur histoire. Mexico a été auparavant membre du Conseil en 1946, 1980–1981, 2002–2003 et 2009–2010 et Oslo a déjà fait partie de l’instance en 1949–1950, 1963–1964, 1979–1980, et 2001–2002. L’Irlande revient au Conseil de sécurité pour le quatrième mandat de son histoire. Dublin a déjà été membre en 1962, 1981–1982  et 2001–2002.

Conseil économique et social : 18 Etats élus

Dix-huit pays – six européens, cinq africains, quatre d’Amérique latine et trois de la région Asie pacifique – ont été élus comme prochains membres du Conseil économique et social des Nations Unies (ECOSOC).

L’Argentine, l’Autriche, la Bolivie, la Bulgarie, la France, l’Allemagne, le Guatemala, l’Indonésie, le Japon, le Libéria, la Libye, Madagascar, le Mexique, le Nigéria, le Portugal, les Îles Salomon, le Royaume-Uni et le Zimbabwe ont chacun obtenu la majorité des deux tiers des membres présents et votants et le plus grand nombre de voix.

Ces 18 États entameront un mandat de 3 ans au sein de l’ECOSOC à partir du 1er janvier 2021.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *