Intervention de M. Abdou Abarry Représentant Permanent du Niger auprès des Nations a l’adoption de la PRST sur l’UNOWAS…

Intervention de M. Abdou Abarry Représentant Permanent du Niger auprès des Nations a l’adoption de la PRST sur l’UNOWAS…

Monsieur le président,

Je voudrais saluer le pragmatisme et l’esprit de compromis qui ont guidé les membres du Conseil durant les négociations ayant permis d’avoir une déclaration présidentielle, reflétant au mieux les perspectives du Conseil de sécurité sur la région de l’Afrique de l’Ouest et du Sahel.

Nous sommes arrivés à un texte consensuel sans que la procédure de silence ne soit brisée, ce qui est, d’une part, rare au Conseil de sécurité sur un sujet aussi important, et d’autre part illustratif de la convergence de vue dudit conseil sur les défis qui assaillent la région et les réponses qui devraient y être apportées.

Sans réponse appropriée aux violences intercommunautaires qui s’accentuent, c’est le tissu social même de notre région qui est menacé et donc sa stabilité.

C’est à ce titre que nous nous félicitons du fait que le Conseil ait demandé, à travers cette déclaration présidentielle, une étude de faisabilité d’un projet conjoint entre l’UNOWAS et une organisation régionale, telle que le G5 Sahel, en vue d’endiguer concrètement ce phénomène et prévenir sans récurrence.

Aussi, l’impact désastreux du changement climatique sur la stabilité et même la sécurité de la région n’est plus à démontrer car il nourrit par essence certains conflits.

En outre, la diplomatie préventive et les bons offices du Représentant Spécial du Secrétaire général, particulièrement durant les élections que le Conseil a salué la tenue, ont permis d’éviter ou de résoudre certaines crises.  En tant que co-porte-plumes, le Niger et l’Irlande veilleront à ce que la région reçoive l’attention nécessaire et à ce que nous continuions à construire des sociétés pacifiques, justes et inclusives, en particulier dans une situation humanitaire préoccupante, aggravée par l’impact de la COVID-19. À cet égard, nous demandons un accès équitable et abordable à un vaccin pour les populations d’Afrique de l’Ouest.

Les multiples stratégies pour le Sahel et autres plans de développement devraient cesser d’être de simples slogans et devenir de véritables leviers pour la mobilisation des ressources financières dont l’Afrique de l’Ouest et ses États membres ont tant besoin.

Nous espérons que la communauté internationale respectera ses engagements pour aider la région à sortir de la situation actuelle, notamment en déboursant les promesses faites à la région, car un financement substantiel est nécessaire pour permettre la mise en œuvre d’actions de développement au profit des populations de cette vaste zone.

Je terminerai en saluant la parfaite collaboration avec l’Irlande dans le cadre de notre co-penholdership. Comme quoi, Mme l’Ambassadeur, autant nos drapeaux ont les mêmes couleurs, autant nos positions sont les mêmes sur plusieurs thématiques. 

JE VOUS REMERCIE.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *