Déclaration de M. Aougui NIANDOU, Représentant Permanent du Niger auprès des Nations Unies Sur la situation en IRAK (UNAMI)

Déclaration de M. Aougui NIANDOU, Représentant Permanent du Niger auprès des Nations Unies Sur la situation en IRAK (UNAMI)

Merci M. le Président,

Je voudrais tout d’abord remercier Madame Jeanine Hennis-Plasschaert pour son intervention.

Je souhaite également la bienvenue au représentant de l’Irak à cette réunion.

M. le Président,

Mon pays salue les efforts du Gouvernement irakien pour faire face aux nombreuses crises auxquelles le pays est confronté, et pour l’orienter dans une nouvelle direction.

Ma délégation appuie l’appel lancé par le Premier Ministre, le 8 mars dernier, en faveur d’un dialogue national inclusif pour restaurer l’unité irakienne.

L’Irak a énormément souffert des guerres, et son peuple aspire à une vie stable et prospère. La communauté internationale doit jouer un rôle important dans la nouvelle marche du pays vers la stabilité et l’espoir.

Les efforts que déploient les autorités irakiennes en vue de développer des relations apaisées avec les pays voisins et d’étendre leur partenariat au niveau régional et mondial sont louables. Comme l’indique le rapport du Secrétaire général, la coopération internationale reste essentielle pour relever les défis posés par la pandémie de la COVID-19, l’instabilité régionale, les changements climatiques et bien d’autres problèmes.

M. le Président,

Sur le plan de la protection des droits de l’homme, ma délégation reste, cependant, profondément préoccupée par les informations faisant état d’arrestations continues et d’actes de violence et d’intimidation à l’encontre de manifestants, de militants de la société civile, de défenseurs des droits de l’homme et de journalistes. Nous condamnons en particulier le récent assassinat de Ihab al-Wazni, abattu le dimanche passé devant son domicile. Cela porte à 30 défenseurs de droits humains assassiné depuis 2019. Les tentatives systématiques de menacer et d’empêcher les gens d’exercer leur droit fondamental de réunion pacifique et leur liberté d’expression sont inacceptables.

Nous appelons le gouvernement irakien à protéger et garantir les droits fondamentaux de tous les manifestants pacifiques, militants de la société civile et des défenseurs des droits humains.

Nous appelons également le gouvernement irakien à prendre les mesures nécessaires, pour honorer ses engagements de rendre opérationnel l’organe chargé d’enquêter sur les meurtres de militants et défenseurs des droits de l’homme, et traduire leurs auteurs devant la justice. 

M. le Président,

S’agissant du processus électoral, nous réitérons notre soutien aux efforts du gouvernement Irakien et à UNAMI, de même qu’à la Haute Commission Électorale Indépendante pour les préparations des élections prochaines, en vue d’assurer la tenue de scrutins libres, équitables, inclusifs et crédibles.

Ma délégation appel l’ONU et tous les États membres de veiller à ce qu’UNAMI dispose des ressources nécessaires pour accompagner l’Irak, dans le respect de sa pleine souveraineté, dans l’organisation et la tenue d’élections crédibles, libres et équitables.  Le Conseil de Sécurité et l’ensemble des organes des nations unies concernés doivent donner suite à la demande faite par le gouvernent Irakien sur la question des observations des élections.   

Ces élections doivent aussi être inclusives de toutes les couches sociales. Irakiennes. C’est pourquoi nous réitérons qu’il est également important d’inclure dans le processus politique, les femmes qui jouent un rôle de leadership informel dans leurs communautés lors des conflits, ainsi que les jeunes.

M. le Président,

Sur la question des personnes, des biens et des archives disparus du Koweït et dans des pays tiers, ma délégation encourage l’Iraq et le Koweït à une coopération plus renforcée pour épuiser les questions et dossiers non encore élucidés. La récente identification des restes humains de huit personnes koweïtiennes disparues et d’un ressortissant de pays tiers sont des avancées encourageantes. De même, la remise de la dépouille du soldat irakien par le Koweït à l’Irak, qui est une première du genre depuis 2013, est aussi à saluer.

En Conclusion, le Niger voudrait réitérer, qu’au moment où l’Irak s’efforce de se relever de la profonde crise qu’il a traversé ces dernières années, nous ne devons pas perdre de vue que la victoire sur le groupe État Islamique en Irak au Levant (ISIL), n’est pas synonyme de son éradication totale dans cette région du monde, en témoigne les récentes attaques sur les forces de la coalition internationale contre Dae’ch, présentes en Irak. C’est pourquoi, nous appelons les autorités irakiennes et la coalition internationale contre Daesh à rester vigilants et à poursuivre la lutte contre le terrorisme, afin de contrecarrer toutes velléités de résurgences des activités et sombres desseins de ces forces du mal.  

  Je vous remercie. 

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *