Déclaration de M. Aougui Niandou, Représentant permanent adjoint du Niger  aux Nations Unies Au nom des A3 et de St. Vincent et les Grenadines sur la mission des Nations unies en Afghanistan (MANUA)

Déclaration de M. Aougui Niandou, Représentant permanent adjoint du Niger aux Nations Unies Au nom des A3 et de St. Vincent et les Grenadines sur la mission des Nations unies en Afghanistan (MANUA)

Madame la Présidente,

J’ai l’honneur de faire cette déclaration au nom des A3+1, à savoir le Kenya, la Tunisie, Saint-Vincent-et-les-Grenadines et le Niger.

Je tiens tout d’abord à remercier le RSSG Lyons pour son exposé sur les derniers développements en Afghanistan. Les A3+1 souhaitent réitérer son soutien à la RSSG et au personnel dévoué des Nations Unies pour les efforts qu’ils déploient afin d’aider le vaillant peuple afghan en ces temps difficiles que traverse leur pays.

Je remercie également Mme Wazhma Frogh, fondatrice de la Women and Peace Studies Organisation, et Mme Malala Yousafzai, cofondatrice et présidente du conseil d’administration du Malala Fund, pour leur contribution à notre débat d’aujourd’hui.

Madame la Présidente,

Les A3+1 restent profondément préoccupés par la situation humanitaire en Afghanistan. Compte tenu de l’urgence et du manque de clarté quant à l’évolution des choses dans les jours, les mois ou les années à venir, notamment en ce qui concerne la situation politique et sécuritaire, la priorité doit être donnée à l’accès humanitaire. Il est important que les Talibans garantissent la sécurité du personnel des Nations Unies et du personnel humanitaire ainsi que la liberté de mouvement de ces travailleurs hommes et femmes afin d’atteindre les populations dans le besoin. Nous prenons note de l’intention exprimée par les Talibans de coopérer et de garantir la poursuite de l’aide humanitaire.

Les A3+1 se félicitent de la conférence humanitaire ministérielle de haut niveau sur l’Afghanistan qui se tiendra le 13septembre à Genève et espèrent que cette réunion permettra de mobiliser les ressources nécessaires pour aider le peuple afghan.

Les A3+1 reconnaissent les efforts des pays voisins pour accueillir un grand nombre de réfugiés afghans et soulignent la nécessité pour la communauté internationale de soutenir ces pays.

 Madame la Présidente,

Le groupe des A3+1 prennent note de l’annonce d’un gouvernement intérimaire par les talibans le 7septembre. Toutefois, les A3+1 regrettent son manque d’inclusivité. Nous pensons que le Conseil ne doit réitérer sa demande aux Talibans de faire des efforts soutenus pour embrasser la paix, de cesser leurs liens avec les groupes terroristes et leurs affiliés et de s’engager dans un dialogue significatif avec toutes les composantes de la société qui transformera l’Afghanistan en un havre de paix.

Pour que cette paix soit durable et que la reconstruction post-conflit soit réussie, la participation des femmes, des jeunes et des minorités ethniques est essentielle. Il est important de souligner que la recherche de la paix doit inclure le respect des droits de l’homme des afghans, en particulier ceux des groupes susmentionnés. En outre, leur accès à l’éducation, à l’emploi, aux soins de santé et à d’autres services doit être garanti.

Madame la Présidente,

L’arrivée au pouvoir des Talibans a d’énormes implications au-delà des frontières de l’Afghanistan. La situation actuelle fait craindre aux voisins et aux acteurs régionaux une instabilité avec un risque possible d’exportation du terrorisme. Le Conseil devrait tenir dûment compte de ces préoccupations légitimes.

Les A3+1 encouragent les pays de la région à renforcer leur coopération afin de créer des conditions plus stables et favorables à un règlement pacifique en Afghanistan et à la sécurité régionale.

En ce qui concerne le renouvellement du mandat de la MANUA, les A3+1 restent engagés à soutenir la paix durable, le développement et les droits de l’homme en Afghanistan, et nous sommes disposés à nous engager de manière constructive dans les prochaines négociations.

Pour conclure, Madame la Présidente, le Kenya, la Tunisie, Saint-Vincent-et-les-Grenadines et le Niger réaffirment leur solidarité indéfectible avec le peuple afghan en ces temps incertains et réitèrent leur soutien à leur vision d’un pays pacifique et progressiste.

Je vous remercie.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *