Communiqué de presse du Conseil de sécurité sur le Mali

Communiqué de presse du Conseil de sécurité sur le Mali

Les membres du Conseil de sécurité ont exprimé leur profonde préoccupation concernant les récents développements au Mali. Ils ont fermement condamné la mutinerie qui s’est produite à Kati, au Mali, le 18 août 2020, et qui a conduit à l’arrestation du Président de la République, du Premier ministre et de plusieurs membres du gouvernement par certains mutins.

Ils ont exhorté ces mutins à libérer immédiatement et en toute sécurité tous les fonctionnaires détenus et à retourner sans délai dans leurs casernes.

 Ils ont également souligné la nécessité urgente de rétablir l’État de droit et d’avancer vers le retour à l’ordre constitutionnel.

Ils ont réitéré leur ferme soutien aux initiatives et aux efforts de médiation de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) au Mali et ont exprimé leur soutien aux deux communiqués de la CEDEAO du 18 août 2020 ainsi qu’à celui du Président de l’Union africaine. Ils ont appelé toutes les parties prenantes maliennes à faire preuve de retenue et à donner la priorité au dialogue pour résoudre la crise dans leur pays.

Ils ont réitéré leur soutien à la Mission intégrée multidimensionnelle des Nations unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA) dans ses efforts pour stabiliser la situation au Mali.

Ils ont exprimé leur détermination à continuer de suivre de près la situation.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *